Les aides financières

En fonction de vos ressources, des aides financières peuvent vous être délivrées par différents organismes.

 

 

 Les aides délivrées par la Caisse d'allocations Familiales des Yvelines (CAF)


En tant que locataire, vous pouvez bénéficier d'une aide au logement délivrée par la CAF. Cette allocation est calculée en fonction de vos ressources financières.

Vous avez la possibilité de faire une simulation sur le site afin de savoir si vous y avez droit.

 

 Les aides délivrées par votre caisse retraite


Certaines caisses de retraite prennent en charge une partie des frais d'hébergement que ce soit en hébergement temporaire ou définitif.

Nous vous invitons à prendre contact avec votre caisse de retraite afin de connaître les aides dont vous pourriez bénéficier.


Elles proposent également des aides pour l'amélioration de votre logement.

Télécharger la notice de demande d'aide à l'amélioration de l'habitat (34.3 ko)

Télécharger le formulaire de demande d'aide à l'amélioration de l'habitat (40.3 ko)

 

 Les aides sociales délivrées par le département


Toute personne âgée d'au moins 65 ans, ou de 60 ans ou plus en cas d'inaptitude au travail, privée de ressources suffisantes, peut bénéficier soit d'une aide ménagère, soit d'une prise en charge des repas, d'une prise en charge des frais d'accueil de jour et temporaire, d'une allocation personnalisée d'autonomie (APA) à domicile ou en établissement,etc

Télécharger le règlement d'aide sociale du département des Yvelines


Pour en savoir plus

 

 Les réductions d'impôts


Selon l'établissement dans lequel vous êtes accueilli, il vous est peut-être possible de bénéficier d'une réduction d'impôt sur certains frais engagés dans ces établissements (article 199 quindecies du code général des impôts).


Les établissements ouvrant droit à déduction sont ceux :

  • habilités à accueillir des personnes âgées dépendantes et qui ont signé une convention tripartite avec le président du conseil départemental et l'assurance maladie ;
  • des unités de soins de longue durée des établissements de santé publics ou privés, destinées aux personnes n'ayant pas leur autonomie de vie ;
  • situés en France ou dans un autre Etat de l'Espace économique européen ayant conclu avec la France une convention fiscale avec une clause d'assistance administrative en vue de lutter contre les fraudes.


Les frais concernés sont ceux qui sont exposés pour l'année d'imposition.


Seuls les frais liés à la dépendance (prestations d'aide et d'assistance ou de surveillance nécessaires aux actes essentiels de la vie et non aux soins) et à l'hébergement (frais de nourriture et de logement) ouvrent droit à réduction d'impôt, après déduction éventuelle du montant de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), de l'aide sociale ou de l'allocation logement, accordée au cours de l'année.


Le contribuable peut bénéficier d'une réduction d'impôt égale :

  • à 25 % des dépenses retenues (montant net des dépenses liées à la dépendance après déduction de l'APA, de l'aide sociale et de l'allocation logement),
  • dans la limite d'une dépense annuelle de 10 000 € par personne hébergée,
  • quelle que soit sa situation de famille, sans restriction d'âge et à condition d'être hébergé dans un établissement pour personnes âgées dépendantes.


La réduction maximale est donc de 2 500 € par personne et par an.

Les logements et hébergements dans les Yvelines

Les Yvelines en cartes

 

Pour rencontrer, gratuitement, un juriste dans les Yvelines

 

Choisissez une commune dans la liste pour obtenir les informations et le plan d'accès de la permanence la plus proche de chez vous: